Sélectionner une page

Les modes de production, de consommation et d’élimination européens actuels reflètent la pensée que nous vivons dans un monde aux ressources infinies. Chaque année, les Français gaspillent de 1.2 à 6 millions de tonnes de nourriture. Cela représente un gaspillage alimentaire de 2 à à 100 kilos d’aliments comestibles par personne et par an.

Une prise de conscience était nécessaire, c’est ainsi qu’est née cette culture du « zero waste ».

Ce credo de ‘l’anti-gaspillage’ a aussi été repris par plusieurs restaurants, c’est le cas du Silo, à Brighton ou tout est réfléchi pour réduire l’impact environnemental, ou du Poco Bristol à Londres où les restes sont pesés chaque jour dans le but de les analyser pour réduire les surplus alimentaires.

La même démarche se retrouve à La REcyclerie à Paris qui propose une cuisine responsable avec des produits frais et de qualité, les déchets organiques étant triés et donnés aux animaux de la ferme urbaine adjacente.

Ces lieux cherchent à défier et redéfinir le système alimentaire, tout en bousculant nos habitudes de consommation.

Comment vivre sans produire de déchets, c’est également le pari dans lequel s’est lancée Béa Johnson. Cette Française installée en Californie a fait beaucoup d’émules avec son blog et son livre sur sa façon de vivre à la mode zéro waste.

L’agriculture urbaine et la pousse en intérieur jouent également un rôle important dans cette évolution des pratiques, les terres et lieux inutilisés et délaissés sont réinvesties par les populations. Les balcons, toits et vérandas servent de jardin d’appoint. Car oui, la culture du zero waste passe aussi par l’optimisation des espaces et le « faire pousser soi-même » pour réduire le gaspillage des produits.

Ici c’est l’éducation et la participation communautaire qui sont les mots clés pour le succès de ces objectifs. Ce sont les citoyens qui sont invités à adopter des pratiques visant à la conception d’un système de réduction des déchets.

Un tournant radical qui gagne en légitimité, comme nous démontre la toute récente loi française qui interdit la destruction de denrées invendues auprès des supermarchés de moyennes et grandes surfaces.

La France a également annoncé son objectif de parvenir à réduire de moitié le gaspillage alimentaire en France d’ici à 2025. Un pari de taille, certes, mais pas impossible, et qui mérite que l’on y accorde une attention toute particulière !

Et si vous souhaitez en savoir plus, découvrez ce que sont réellement les déchets et comment nous les gérons, et nous vous conseillons également « Le scénario zero waste« , livre qui démontre qu’une société zéro déchet, zéro gaspillage est possible en France.

Partagez !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Email this to someone

Retrouvez toute notre actualité en vous inscrivant à la newsletter