Sélectionner une page

Ça bouge du côté de l’agriculture urbaine ! Voici quelque concepts qui ont toute notre attention…

Les fermes verticales

En 2050, la population mondiale sera passée à 9 milliards d’habitants et près de 80% de cette population résidera dans les centres urbains. Beaucoup plus de surfaces cultivables seront donc nécessaires pour produire suffisamment de nourriture pour les nourrir si les pratiques agricoles traditionnelles n’évoluent pas d’ici là. Le problème qui se pose ici, c’est la place.

C’est ainsi que démarre le concept de fermes verticales, des bâtiments sur plusieurs étages où l’on fait pousser sans même avoir besoin de lumière naturelle et qui permettent donc de parer à cette problématique.

C’est le cas par exemple pour la tour JARD’INEASY, la première ferme verticale de France, sera déjà opérationnelle d’ici fin janvier 2016. L’objectif de cette tour ? Prouver que produire une salade au cœur des villes, dans une ferme verticale, sera plus économique que d’en importer une des pays limitrophes. Avec ses 10m de hauteur et ses 10 niveaux, elle sera capable de produire environ 15 000 salades / an !

Les potagers urbains

Ils fleurissent dans nos villes et prennent place un peu partout dans la paysage urbain. Toits, balcons, terrasses, zones désaffectées, les possibilités d’implantation sont variées. Ces jardins sauvages permettent aux citadins de redécouvrir la nature en ville et de produire leurs propres fruits et légumes.

Une association à Paris par exemple surfe sur cette tendance, Topager, dont le but est de diffuser les techniques et bonnes pratiques qui permettent d’engranger de bonnes récoltes.

Le zéro déchet : le cas du poulailler vertical

Eh oui vous avez bien lu, il s’agit du projet Troy qui a vu le jour à Paris, sur les Berges de Seine. Ce poulailler urbain vertical se veut être également un projet de sensibilisation des petits et grands à l’agriculture urbaine.

Il s’agit donc du 1er poulailler vertical de la capitale, imaginé par le designer Damien Chivialle et qui s’inscrivait dans le projet plus global de la Conférence Internationale sur les enjeux du changement climatique (COP 21).

Le dispositif propose ici un cycle de production vertueux où le déchet vient nourrir la poule, dont le fumier peut être transformé en compost et dont les œufs viennent nourrir le citadin.

Les autres concepts

Poulaillers participatifs, potagers sur roues, mur-rideau de micro algues… les idées en agriculture urbaine ne manquent pas et ceci grâce à l’appel à projet « Végétalisations innovantes » lancé par la ville de Paris.

Lancé en mars 2013, cet appel à projets a permis de sélectionner 30 projets innovants, sur les thèmes de la biodiversité, de l’agriculture urbaine et de l’adaptation de la ville au changement climatique. On vous laisse nous dire ce que vous en pensez !

Partagez !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Email this to someone

Retrouvez toute notre actualité en vous inscrivant à la newsletter